• Entre Acheteurs

Apple présente iOS14 et macOS Big Sur, quelles sont les nouveautés?

C'est la grande nouvelle : Les nouveaux systèmes d'exploitation iOS 14 et macOS Big Sur ont été présentés par Apple, lors d'un événement retransmis en direct de son siège à Cupertino, en Californie, pour ouvrir la WWDC2020, la série de conférences que la firme à la pomme organise chaque année pour informer les personnes qui développent et produisent des applications sur ses dernières innovations. Contrairement aux années précédentes, Apple a choisi d'organiser l'événement sans public, entièrement en ligne, pandémie de Covid-19 oblige. Outre l'actualité des systèmes d'exploitation, Apple a confirmé qu'elle reviendrait à la production d'ordinateurs avec des processeurs fabriqués par ses ingénieurs, et non plus en externe par Intel (l'un des plus grands fabricants de puces électroniques au monde). Les nouveaux systèmes d'exploitation seront disponibles à l'automne.


iOS 14


Comme chaque année, la plus grande attente a été pour les possesseurs d'iPhone avec iOS, le système d'exploitation mobile de Apple. La version 14 ne comporte pas beaucoup de nouvelles fonctionnalités en termes de fonctionnement ou de graphisme, mais elle introduit un nouveau système d'organisation automatique des applications, réduisant le nombre d'écrans avec des applications dont on oublie souvent qu'elles existent. La nouveauté la plus importante est la possibilité d'ajouter des widgets, avec un aperçu du contenu des applications, directement sur l'écran d'accueil du smartphone, un peu comme cela se fait depuis longtemps sur Android.


iPadOS


Apple poursuit son développement en parallèle avec iOS de l'iPadOS, le système d'exploitation de son iPad qui a beaucoup en commun avec celui des iPhones. En plus des nouvelles fonctionnalités introduites avec iOS 14, et qui se reflètent sur l'iPad, il y a l'ajout d'une barre latérale dans de nombreuses applications pour faciliter la navigation dans le contenu, une nouvelle option moins intrusive pour activer Siri, une notification qui ne bloque plus tout l'écran lorsque vous recevez un appel, et un système qui reconnaît automatiquement les choses que vous écrivez à l'écran avec Pencil, le stylet d'Apple pour écrire directement sur l'écran.


macOS Big Sur



C'est aussi une nouvelle historique pour les utilisateurs de Mac, la page Mac OSX se tourne pour ouvrir vers la nouvelle version du système d'exploitation qui se nomme Big Sur, comme la région côtière du centre de la Californie. La nouveauté la plus notable est le changement de graphisme, qui continue à se rapprocher de l'iOS, de sorte qu'il offre la même expérience sur différents appareils. Il y a des effets de transparence lorsque vous activez les menus contextuels et il y a un nouveau centre de contrôle pour ajuster la luminosité de l'écran, le volume, le WiFi et d'autres options, comme cela se passe sur iOS depuis un certain temps. Il s'agit donc pour Apple d'harmoniser un peu l'expérience mobile et ordinateur entre les produits de ses gammes différentes.


Apple dit au revoir à Intel !


Comme cela avait été largement anticipé ces derniers mois, Apple a décidé d'abandonner Intel et de revenir à la fabrication de ses propres processeurs, comme elle le fait depuis quelque temps déjà pour les iPhones, les iPads et les montres Apple. Le premier ordinateur équipé d'un processeur Apple sera annoncé d'ici la fin de l'année et constituera la première étape d'une transition qui prendra quelques années :


le passage d'un type de processeur (Intel) à un autre (ARM) nécessitera la réécriture du code de la plupart des logiciels, et pourrait générer dans un premier temps quelques problèmes de compatibilité.

On craint quelques dysfonctionnements majeurs lors du lancement des nouveaux produits Mac 100% conçus par Apple. On se souvient déjà de quelques problèmes avec les cartes graphiques et cartes vidéos sur les iMac 27 pouces de 2011.


Apple a annoncé plusieurs programmes qui seront mis à la disposition des développeurs pour les aider à passer au nouveau système, tandis qu'un autre ensemble de logiciels permettra - au moins dans un premier temps - d'exécuter les anciens programmes sur les nouveaux Mac avec des processeurs Apple. La société avait fait quelque chose de similaire lorsqu'en 2006 elle est passée des processeurs PowerPC à ceux produits par Intel : cela n'avait pas été facile, mais la migration a été assez rapide, et elle espère maintenant faire de même.


Toutes ses nouveautés à suite sur notre site !

En savoir plus

Votre publicité ici